Caricom: la posición de Haití

  La 34ème réunion ordinaire de la conférence des chefs d’Etat et de Gouvernement de la CARICOM (Communauté des Caraïbes) s’est tenue à Port d’Espagne (Port of Spain) la capitale de la Trinité et Tobago du 3 au 6 juillet 2013, cette rencontre coïncide avec le 40ème anniversaire de la création de l’organisation suite à un traité signé le 4 juillet 1973 à Chaguaramas (Trinité et Tobago) par la Barbade, le Guyana, la Jamaïque, Trinité et Tobago. Plusieurs chefs d’Etats et de gouvernements ont pris part à  cette réunion dont : le président de la République d’Haïti, Michel Joseph Martelly, le Président de la République Bolivarienne du Venezuela, Nicolas Maduro, le Président de la République Dominicaine, M. Danilo Medina, le Président de la République de Guinée Equatoriale et Président du Groupe des Etats d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP), M. Obiang Nguema Mbasogo. Cette rencontre présidée par le Premier ministre de Trinité et Tobago, Kamla Persad Bissessar a été l’occasion pour les Etats membres (15 Etats) de discuter sur divers points comme : la situation économique des Etats membres et de la région : Un cadre pour la croissance et le développement régional, le transport dans la région, le Processus de réforme de la Communauté: Etat d’avancement, les demandes de statut de  Membres et de membres associés de la Communauté, le Protocole reconnaissant l’Economie unique des Etats de l’organisation de la Caraïbe Orientale (OECS) dans le contexte du Traité Révisé de Chaguaramas, l’Agenda régional des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) et celui du développement Post 2015 des Nations Unies : Priorités et perspectives de la CARICOM, la situation dans les Iles Turques et Caïques, les questions frontalières, la Confirmation de la date pour la tenue de la 25ème réunion inter-sessionnelle de la CARICOM, la Célébration du 40ème anniversaire de l’indépendance du Commonwealth des Bahamas.             Le président Martelly lors de sa participation à la 34e réunion des chefs d’Etat et de gouvernement de la CARICOM a suggéré la tenue d’une conférence sur les personnes handicapées et a besoins spéciaux.  Il s’agit d’encourager, dans un souci de non discrimination, la participation de tous les habitants, à l’ensemble des services de la cité. Tous les domaines peuvent être pris en considération identifiés : la santé, le logement, l’éducation, l’emploi, l’accessibilité, les activités de loisirs ou sportives, la culture, etc. Le président Martelly a fait part des échelons pris par Haïti en ce sens à travers la publication de la loi sur l’intégration des personnes handicapées, la ratification par le parlement haïtien de la Convention des Nations Unies relative aux Droits des personnes handicapées ainsi que celle de l’Organisation des Etats Américains contre les discriminations envers les personnes handicapées. Les chefs d’Etats et de gouvernements de la CARICOM ont accueilli cette proposition et ont fait la promesse de l’inscrire dans leur agenda lors de cette rencontre qui se tiendra en Haïti au cours de la fin de l’année. A rappeler le président de la République, Michel Joseph Martelly avait occupé la présidence tournante de la conférence du 1er janvier au 30 juin 2013.