Haití: diputados piden el cierre de las fronteras con la República Dominicana

Haïti : des députés préconisent la fermeture des frontières avec la République Dominicaine

Le député Guy Gérard préconise la fermeture des frontières haitiano-dominicaines en réaction aux violations des droits des ressortissants haïtiens en territoire voisin. Le parlementaire croit que les Dominicains changeraient de politique à l’égard d’Haïti si les autorités haïtiennes leur fermaient le marché au profit d’autres états caribéens dont les produits seraient de meilleure qualité.

« (…) même par démonstration, nous devrions fermer les frontières. Il est clair qu’une telle disposition leur serait défavorable, car nous sommes leur plus grand client », déclare le représentant de Cavaillon qui prône un autre traitement des relations avec la République Dominicaine.

« Plusieurs autres pays de la Caraïbes sont prêts à développer des rapports commerciaux avec Haïti », fait remarquer Guy Gérard Georges qui demande au gouvernement d’assumer ses responsabilités, en ce sens.

En tout cas, c’est l’avis du député Eloune Doréus qui attend que l’Exécutif haïtien fixe sa position par rapport aux violences dont sont victimes les Haïtiens en République Dominicaine. « L’appel est que le président de la République et le premier ministre fixent leur position», demande l’élu de Môle St-Nicolas.

Le député Pierre Martin Tatoute croit qu’il est important que le gouvernement haïtien prenne en charge les rapatriés.

Le député Béguens Théus attend du gouvernement haïtien une réaction professionnelle aux représailles que les Haïtiens auraient subies à Neiba, en République Dominicaine, le week-end écoulé. L’élu de la Gonâve souhaite qu’Haïti rejoigne Saint-Vincent-et-Grenadine dans sa démarche visant à écarter la République Dominicaine du concert des nations.