Haití: a 28 años de la caída del dictador Duvalier, lanzan sitio web para “luchar contra la impunidad”

Un web-documentaire pour lutter contre l’impunité

Le Collectif contre l’impunité a lancé ce 7 février un web-documentaire pour lutter contre l’impunité en Haïti et actualiser les démarches entreprises depuis 2011 pour faire juger Jean Claude Duvalier.

Le site a été baptisé « Haïti : lutte contre l’impunité » par le regroupement de victimes du régime des Duvalier et pourra être visité à l’adresse suivante : www.haitiluttecontre-impunite.org

Selon le Collectif, cette “bibliothèque virtuelle accessible sur Internet” facilitera le repérage des “différentes formes ou manifestations d’impunité qui ont eu cours dans l’histoire d’Haïti et plus particulièrement à partir de l’avènement du Duvaliérisme en 1957″.

Le nouveau web-documentaire proposera des documents écrits, sonores et audio-visuels en quatre langues – créole haïtien, Français, Espagnol et Anglais – sur la dictature des Duvalier.

. Diverses activités ont été programmées pour commémorer, en Haïti et à l’étranger ce vendredi 7 février, le 28e anniversaire de la chute du dictateur haïtien Jean-Claude Duvalier (1971-1986).

Le 15 janvier écoulé, Amnesty International et Human Rights Watch avaient publié un communiqué conjoint dans lequel ils dénonçaient le manque de volonté politique et les retards inacceptables au niveau des tribunaux qui sont en train de permettre à Jean-Claude Duvalier, ancien « président à vie » d’Haïti, d’échapper à la justice pour des violations des droits humains.

« Il semble que les autorités haïtiennes n’ont aucune intention de procéder à une enquête approfondie sur les violations commises pendant les années Duvalier, avait déclaré Javier Zúñiga, conseiller spécial auprès d’Amnesty International pour les programmes régionaux.

« La procédure judiciaire est au point mort, ce qui prive les victimes de son règne de terreur de leur droit à la vérité, à la justice et aux réparations”.

Comme si cela ne suffisait pas, avait-il amèrement conclu, Duvalier continue de participer à des événements publics, bien souvent à l’invitation du gouvernement haïtien. »

http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=23520