Continúa el paro de maestros y el gobierno insta a volver a las aulas

Le ministre de l’Education appelle enseignants et élèves à revenir dans les salles de classe

Une semaine après la reprise de la grève des enseignants dans les écoles publiques, la situation n’a pas évolué. Les élèves ont même gagné les rues lundi matin pour exiger la reprise des cours.

Le ministre de l’Education nationale qui a rencontré Le Nouvelliste sur le dossier a tenu à rassurer les enseignants sur la volonté du gouvernement de satisfaire leurs revendications et les appelle à reprendre les cours. « J’invite tous les acteurs à comprendre que nous sommes à un mois des examens officiels, et nous avons déjà perdu 15 jours sur les 180 jours de classe du calendrier scolaire. J’invite donc les enseignants à retourner dans les salles de classe ainsi que les élèves afin de pouvoir boucler le programme scolaire », a déclaré le ministre Manigat.

S’il reconnaît la possibilité de voir le ministère remanier le calendrier scolaire en faveur des élèves des écoles publiques, le ministre dit croire plutôt dans une entente avec les professeurs. « En tant que ministre, je lance un appel à tous les acteurs, afin que chacun puisse assumer sa responsabilité par rapport au protocole adopté entre le gouvernement et les syndicats d’enseignants », a déclaré le ministre Nesmy Manigat.

Il a rappelé que le gouvernement avait déjà déposé le budget révisé au Parlement et qu’il ne reste qu’au Sénat de l’adopter. Pour rassurer les enseignants, le ministre Manigat affirme que le gouvernement a pris l’engagement de rendre effectif le relèvement salarial à partir du mois d’avril. Le titulaire du ministère de l’Education a informé que le budget dudit ministère a connu une augmentation de plus de 800 millions de gourdes afin de respecter le premier point du protocole d’accord signé avec les syndicats des enseignants en début d’année.

A savoir un relèvement salarial allant de 30 à 60%. La régularisation de la situation de bon nombre d’enseignants en les nommant comme employés de la fonction publique. « Le gouvernement a fait ce qu’il devrait faire en rendant effectif cet argent dans le budget. Cet argent est disponible et les professeurs le recevront bientôt sur leurs chèques dès que le processus sera finalisé », a souligné le ministre Nesmy Manigat. Il promet que le gouvernement va réaliser beaucoup plus d’efforts afin de satisfaire les conditions de vie des enseignants dans le prochain budget de la République. Mis à part les avancées réalisées par le gouvernement sur le dossier, le ministre Nesmy Manigat a lancé un appel au dialogue aux syndicats d’enseignants afin que les cours puissent reprendre au plus vite dans les salles de classe.

« Les revendications des enseignants sont justes, a reconnu les ministre, qui se dit disposé à multiplier les rencontres avec les professeurs pour trouver une issue à la crise. » « Je pense que le système éducatif a beaucoup trop de défis et trop d’urgences pour refuser de résoudre ce que nous pouvons résoudre par le dialogue. L’éducation est trop importante pour Haïti pour ne pas éviter de faire de la politique partisane sur ce point. Les pays les plus avancés savent épargner l’éducation en dépit des gros désaccords qu’ils peuvent avoir sur la gestion d’autres dossiers d’ordre national », a conclu Nesmy Manigat.

http://lenouvelliste.com/lenouvelliste/article/130644/Le-ministre-de-lEducation-appelle-enseignants-et-eleves-a-revenir-dans-les-salles-de-classe.html