Tras reunión con el gobierno, maestros haitianos levantaron la protesta

La grève des enseignants est levée

« La plateforme des syndicats d’enseignants, considérant les progrès réalisés par les pouvoirs de l’État pour respecter le protocole d’entente, considérant que les pouvoirs de l’État ne peuvent revenir sur l’application de ce protocole considérant l’appel lancé par des organisations de parents et d’élèves afin de permettre aux élèves de terminer l’année scolaire, pour toutes ces raisons, demande aux enseignants de revenir sur leurs lieux de travail. Une façon de donner aux élèves l’encadrement nécessaire pour les aider à pouvoir boucler l’année scolaire », écrit la plateforme dans une note rendue publique mercredi après-midi.

Cette décision arrive après une importante réunion tenue mardi entre la plateforme des syndicats d’enseignants et le ministre de l’Éducation, Nesmy Manigat. Dans la note de presse, les enseignants soulignent les avancées réalisées par le gouvernement et le ministère de l’Éducation nationale pour répondre à leurs revendications. Les enseignants saluent, entre autres, la publication du statut particulier du personnel éducatif, la garantie donnée par le ministère des Finances concernant le relèvement des salaires, le vote du budget révisé par la Chambre des députés et la décision du ministère de réviser la grille salariale des professionnels de l’éducation.

Peu de temps après que la plateforme a rendu publique la levée de la grève, le gouvernement a, dans un communiqué, salué cette décision. « Par ce geste, la plateforme des syndicats d’enseignants a fait preuve de responsabilité envers les écoliers et écolières, tout en continuant à discuter avec l’État des meilleures conditions de travail », peut-on lire dans ce communiqué rendu public par le bureau de communication de la Primature.

« Le gouvernement de la République, conscient que le corps professoral constitue un partenaire important dans la mise en place d’uns système éducatif moderne, réitère son engagement à garantir l’accès à une éducation de qualité pour tous », poursuit la note. Le ministre de l’Éducation nationale a salué, lui aussi, la décision des enseignants.

« C’est avec satisfaction que nous accueillons la décision des enseignants de revenir dans les salles de classe. Nous sommes contents de voir que les enseignants ont entendu l’appel lancé par le ministre de l’Éducation invitant enseignants et élèves à revenir dans les salles de classe », a déclaré le ministre en réaction à la levée de la grève. Il dit espérer que cette décision permettra aux enseignants de pouvoir aider les élèves à terminer en bien cette année scolaire.

Les élèves, de leur côté, n’avaient pourtant pas chômé ce mercredi. Ils ont à nouveau gagné les rues de la capitale pour exiger le retour des professeurs dans les salles de classe. Partant du Lycée Toussaint, en passant par le lycée Fritz Pierre-Louis, le lycée du Bicentenaire, le lycée Jean-Jacques Dessalines, les élèves etaient nombreux à participer à la manif de ce mercredi. Une vive tension a été créée lors du passage de la manifestation à Lalue, près du Collège Blaise Pascal. Les forces de police ont dû tirer plusieurs coups de feu en l’air afin de disperser les lycéens qui affrontaient les élèves du Collège Blaise Pascal à coups de pierre. Les unités de la PNH ont dû faire de même pour chasser les élèves qui ont créé beaucoup de panique au niveau de Champ de Mars

La plateforme des syndicats d’enseignants, par cette décision, met fin à une longue série de protestations entamées au début de l’année 2014. Les professeurs avaient observé une trêve de quatre mois après un arrêt de travail de plusieurs semaines au mois de janvier. Constatant le retard pris par le gouvernement pour satisfaire leurs revendications, les enseignants avaient à nouveau abandonné les salles de classe en signe de protestation.

http://lenouvelliste.com/lenouvelliste/article/130743/La-greve-des-enseignants-est-levee.html