Partidos de la oposición se reúnen para plantear posibles salidas a la crisis política

Haïti-Conjoncture : Vers une proposition de sortie de crise ?

Des rencontres se multiplient entre l’exécutif, le législatif et les différentes figures de l’opposition politique en vue d’aboutir à une proposition de sortie de la crise pré-électorale.

Une rencontre s’est tenue, ce 2 septembre, entre les partis politiques et les sénateurs en opposition au pouvoir en place pour s’entendre sur une proposition commune en vue d’une sortie de crise, confirme à AlterPresse, la coordination du Mouvement patriotique de l’opposition démocratique (Mopod).

Jean André Victor, coordonnateur de la plateforme Mopod souligne toutefois que les rencontres sont « permanentes » entre les élus et les membres des partis en opposition à l’actuelle équipe gouvernementale.

La réunion de ce mardi 2 septembre devait « permettre d’avoir un discours en commun sur la sortie de crise », a précisé Victor.

Dans les échanges, il a été aussi question de savoir suivant quelles conditions, ils (les acteurs de l’opposition) devront rencontrer l’exécutif.

Six sénateurs de l’opposition avaient boudé le 1er septembre une invitation de la présidence pour une réunion qui devrait se tenir au palais présidentiel.

Pour sa part, le président du sénat, Simon Dieuseul Desras, avait quand même rencontré le président Martelly au palais.

Les deux hommes ont discuté sur la nécessité de l’amendement de la loi électorale, selon des informations obtenues par AlterPresse.

Desras a promis de poursuivre les discussions avec ses collègues afin d’aboutir à une solution, alors que Michel Martelly a, une nouvelle fois, promis d’œuvrer pour organiser les élections dans un meilleur délai.

En retard depuis 2011, ces élections devraient permettre le renouvellement de la chambre des députés, de deux tiers du sénat, des élus communaux et des collectivités territoriales.

http://www.alterpresse.org/spip.php?article16957#.VAcMwfl5Pud