Haití: hoy darán a conocer la lista de candidatos presidenciales para las elecciones de octubre

Haïti-Élections : Probable publication de la liste définitive des candidats à la présidence, attendue pour ce 12 juin

La liste définitive des candidats à la présidence pourrait- être connue d’ici le vendredi 12 juin, un peu plus de 48 heures après la publication des délibérations du Bureau du contentieux électoral national (Bcen) sur les candidatures contestées.

Les conseillers électoraux attendent le rapport de la direction des affaires juridiques sur les dernières libérations du Bcen, en vue de l’analyser, indique une source proche du Conseil électoral à AlterPresse.

Après cette étape, la liste définitive pourrait être connue « d’ici demain (…) probablement en milieu de journée », fait-elle savoir.

En date du 2 juin 2015, le Bcen a publié ses délibérations sur les recours produits contre certaines décisions du Bureau du contentieux électoral départemental (Bced) de l’Ouest I.

Suivant les motifs de délibération, quatre (4) candidatures à la présidentielle sont acceptées et 5 autres sont soit rejetées, soit renvoyées à une décision du Conseil électoral provisoire (Cep), en ce qui concerne 9 candidats en recours.

Tous les anciens ministres, candidats à la présidence et anciens dirigeants pendant l’arrivée de Michel Martelly au pouvoir sont rejetés pour absence de décharge.

Laurent Salvador Lamothe, « pour avoir été ministre des affaires étrangères et des cultes pour la période allant de 2011 à 2012, premier ministre et ministre de la planification et de la coopération externe de 2012 à 2014, est assujetti aux formalités de décharges prescrites par la constitution et le décret électoral ».

Cette disposition du Bcen à l’endroit de Laurent Lamothe implique le rejet de sa candidature.

Lamothe a été contesté par Arnel Bélizaire, ancien député de la dernière législature (49e), Laborde-Adhémar James Marc, Remulus Telony et Jean Nazaire Thidé.

Avec lui, l’ancien ministre de l’intérieur et des collectivités territoriales Thierry Mayard-Paul et Josefa Raymond Gauthier, qui a été ministre à plusieurs occasions.

Ces deux anciens ministres « assujettis aux formalités de décharge » sont aussi contestés par l’ancien député Arnel Bélizaire.

La candidature de l’homme d’affaire Anthony Bennett, contestée par le citoyen Jean Eddy Pierre est également rejetée pour question de nationalité américaine.

Dans un premier temps, le Bced avait déjà demandé de « rayer son nom sur la liste des candidats à la présidence ».

Le cas de l’ancien président du Sénat Simon Dieuseul Desras, contesté par le citoyen Beauvens Pénel Zil pour question de décharge, est remis à une décision du Cep.

Le Bced avait demandé de maintenir la candidature de Desras, une décision désormais annulée par le Bcen.

Ordonnant au Cep d’appliquer l’article 98 du décret électoral, le Bcen renvoie, toutefois, à l’institution électorale la décision de l’écarter catégoriquement.

« Après l’analyse des dossiers et le traitement des contestations éventuelles, le Conseil électoral provisoire, sur décision prise à la majorité absolue de ses membres, publie dans les médias la liste définitive des candidats admis à se présenter aux élections pour la Présidence, pour le Sénat, pour la Chambre des députés ainsi que pour les Collectivités territoriales », dispose cet article.

Le Bcen a tranché en faveur du candidat Joseph Antoine, qui a été écarté par le Bced. Joseph Antoine a été contesté par le citoyen Dieufaite Faustin, pour question de décharge.

Les candidatures de Jacky Lumarque, de l’ancien sénateur Jean-Charles Moise et de Jovenel Moïse sont acceptées.

La décision des délibérations du Bcen a été rendue publique, tard dans la nuit du mercredi 10 au jeudi 11 juin 2015, par le Bcen

Alter Presse