Haití: 150 organizaciones piden respuesta a la ONU por introducir el cólera en el país

Haïti-Choléra : L’Onu doit faire preuve de responsabilité envers les victimes, affirment des organisations haïtiano-américaines

Des membres de plus de 150 organisations haïtiano-américaines, évoluant aux Etats-Unis d’Amérique, appellent l’Organisation des Nations unies (Onu) à donner une réponse efficace et rapide à l’épidémie du choléra, introduite en Haïti au mois d’octobre 2010 par des casques bleus onusiens, d’après les recherches.

Ces organisations, oeuvrant dans différents domaines, appellent le Secrétaire général des Nations Unies, le Sud-coréen Ban Ki-moon, et le secrétaire d’État étasunien, John Kerry, à « faire en sorte … que justice soit faite aux victimes du choléra ».

Celles-ci ont exprimé leur « profonde indignation » du refus de l’Onu de reconnaître sa responsabilité dans l’introduction de l’épidémie du choléra en Haïti, dans une lettre adressée à Ban Ki-moon et à John Kerry, en date du 9 juillet 2015, dont ap ris connaissance l’agence en ligne AlterPresse..

Les membres de ces organisations insistent sur la « nécessité pour les victimes du choléra d’avoir accès à la justice » et d’implantation d’infrastructures sanitaires dans tout le pays pour combattre l’épidémie de choléra.

Des artistes, d’anciens élus des Etats-Unis d’Amérique, des avocats, entre autres, sont signataires de cette lettre du 9 juillet 2015.

A date (juillet 2015), l’épidémie de choléra a déjà tué près de 9 mille personnes, sur 730 mille cas d’infection en Haïti.

AlterPresse