Intensification de la campagne électorale

Au cours des derniers jours il y a eu une intensification de la fièvre électorale. Les candidats à la présidence et aux sénat ont dans leur grande majorité lancé leurs activités dans le cadre de la campagne électorale.

Les candidats à la présidence semblent opter pour la stratégie consistant à accorder les premières semaines aux villes de province. Jean Henry Céant et Jovenel Moïse ont effectué la semaine écoulée, des tournées dans les départements de la Grand Anse et du Sud.

D’autres candidats tels Edmonde Supplice Beauzile de la Fusion et Clarens Renois d’Unir, indiquent que leurs militants réalisent une campagne de proximité dans les régions.

Le candidat de Lapeh, Jude Célestin avait donné le coup d’envoi de sa campagne à l’Arcahaïe, accompagné de 4 des anciens membres du G8.

Pendant la campagne des alliances se nouent et se défont. Le Parti de la reconstruction d’Haïti de Olissier Pieriche endosse la candidature de Mme Beauzile de la Fusion des Sociaux démocrates. De leurs cotés les dirigeants du Koré ont réalisé le grand écart en abandonnant la plateforme Vérité pour rejoindre le PHTK de Jovenel Moïse. Les dirigeants de Koré justifie leur décision en vantant les qualités et mérites de l’entrepreneur Jovenel Moïse issu selon eux des couches défavorisées.

Par ailleurs, le candidat à la présidence de Pitit Dessalines, Moïse Jean Charles, avait effectué une déplacement aux Etats Unis le week end écoulé.

Les candidats au Sénat traditionnellement apportent leur appui à des candidats à la présidence. Dans le sud, les sénatoriales s’annoncent très difficiles avec trois anciens sénateurs en lice.

Métropole Haïti