Stratégies diverses pour les candidats à la présidence

Les principaux candidats à la présidence intensifient leur déplacement dans les régions et utilisent des stratégies variées pour convaincre les électeurs.

Le candidat de Lapeh, Jude Célestin, a obtenu l’appui de la Confédération Nationale des Vodouisants Haïtiens. Le houngan Alix E. Compas, Grand serviteur aux affaires juridiques et politiques de la Confédération, soutient que les dirigeants de son organisation se sont rendus compte que Jude Célestin est le seul qui accepte de charrier les revendications du secteur vaudou , le seul qui soit prêt à accorder un espace aux vodouisants pour qu’ils puissent évoluer comme tous les autres.

De son coté la candidate à la Présidence de Fanmi Lavalas, Maryse Narcisse, a avait planifié un déplacement dans la diaspora haïtienne aux États-Unis notamment à New York et à Boston. Elle devrait avoir plusieurs séances de travail avec des personnalités dont l’acteur Danny Glover.

Le candidat à la présidence du PHTK, Jovenel Moïse, en tournée dans le sud avait mis l’accent sur sa determination à relancer l’agriculture dans la plaine des Cayes notamment.

Il se présente désormais comme une victime de la classe politique et des classes possédantes qui veulent l’empêcher d’accéder à la plus haute magistrature de l’état. Pour l’entrepreneur cet acharnement s’explique par ses origines paysannes et modestes.

Le candidat à la présidence de Pitit Dessalines, Moïse Jean Charles, était quelques peu invisible ces derniers jours. L’ un de ses proches, Mathias Pierre explique que l’ex sénateur avait eu des séances de travail avec des personnalités dans divers secteurs. Un calendrier des rassemblements publics de Moïse Jean Charles sera bientôt communiqué.

M. Jean Charles avait obtenu la semaine écoulée l’appui de certains ex maires dont Yvon Jérome et Lydie Parent.

Metropolehaiti