Informan resultados preliminares de presidencial haitiana

Los haitianos conocieron hoy que el candidato presidencial del Partido Haití Tet Kale (PHTK), Jovenel Moise, obtuvo 595 mil 430 votos lo que representó el 55,67 por ciento de los sufragios emitidos el domingo 20 de noviembre último.

La información fue dada a conocer por el Consejo Electoral Provisional (CEP) al cierre del lunes después de una demorada jornada en la que hicieron esperar a la prensa por los resultados cerca de 12 horas (desde las 11 de la mañana hasta después de las 11 de la noche), mientras crecía la tensión.

Según el CEP en segundo lugar figura Jude Célestin, candidato de la Liga Alternativa para el Progreso y el Empoderamiento de Haití (LAPEH) que obtuvo 208 mil 837 votos para un 19,52 por ciento de los sufragios.

El listado del CEP ubica en tercer lugar a Jean-Charles Moise, candidato presidencial de la plataforma ‘Pitit Dessalines’ , con 118 mil 142 votos , para un 11.04 por ciento de los sufragios.

En cuarto lugar aparece Maryse Narcisse, candidata del partido ‘Fanmi Lavalas’, con 96 mil 121 votos que representan el 8,99 por ciento de los sufragios emitidos.

Los demás aspirantes alcanzaron menos del uno por ciento de los votos, según los datos del CEP que fueron divulgados de inmediato por el sitio digital haitilibre.com.

De acuerdo a la legislación electoral ahora los candidatos tienen un tiempo para hacer reclamaciones legales y una vez respondidas por el tribunal de arbitraje los resultados consolidados serán definitivos.

Según se explicó la demora en divulgar los datos se debió a varias razones: un fallo eléctrico, la ocurrencia de desmanes de individuos violentos que impidieron al personal trasladarse de lugar a tiempo y la negativa de tres de los nueve consultores a firmar los resultados.

Durante esta jornada del lunes fue reforzado el dispositivo de seguridad instalado en el perímetro del CEP, para asegurar vidas y bienes, y se escucharon algunos disparos en barrios de esta capital.

Muchas personas que estaban en las calles se apresuraron a regresar a sus casas, antes de lo habitual, para evitar verse atrapadas en posibles disturbios al conocerse los resultados preliminares.

Terminaron temprano las clases en las escuelas y centros superiores y los comerciantes cerraron sus negocios antes de las 18:00 horas y en la noche las calles de esta capital parecían desiertas.

En la mañana el presidente interino, Jocelerme Privert, en conferencia de prensa en el Palacio Nacional, había llamado a la calma y la serenidad y alertó que los resultados preliminares de las elecciones NO deben de comprometer de ninguna manera la estabilidad socio-económica del país.

Aclaró que el CEP goza de total independencia y que el Poder Ejecutivo se abstuvo de cualquier interferencia en el proceso electoral.

Por último exhortó a los candidatos a reclamar dentro del proceso legal dictado por la ley electoral y la Constitución, en caso de no quedar satisfechos con los resultados.

Prensa Latina


Haïti-Élections : Avec 55.67% des voix, Jovenel Moïse du Phtk en tête des résultats préliminaires, publiés par le Cep

1,252 procès-verbaux (soit 10.44%) ont été mis à l’écart, sur un total de 11,988), pour non conformité, selon les chiffres officiels du Conseil électoral provisoire (Cep), à la conférence de presse, à son siège social de Pétionville, dans la soirée de ce lundi 28 novembre 2016.

P-au-P, 28 nov. 2016 [AlterPresse] — Jovenel Moïse du Parti haïtien tèt kale (Phtk de Joseph Michel Martelly) réalise 595,430 voix, soit 55.67 % des suffrages, selon les résultats préliminaires, de la présidentielle du dimanche 20 novembre 2016, rendus publics, très tard (vers10:45 pm locales = 3:45 gmt le mardi 29 novembre 2016), dans la soirée de ce lundi 28 novembre 2016, par le Conseil électoral provisoire (Cep), observe l’agence en ligne AlterPresse.

Jude Célestin, de la Ligue alternative pour le progrès et l’émancipation haïtienne (Lapeh), arrive en deuxième position avec 208,835 voix, soit 19.52 % des suffrages.

Une phase de contentieux, sur ces résultats préliminaires du 28 novembre 2016, sera ouverte pour adresser les contestations des candidats, qui se sentent lésés.

Si la phase de contentieux ne change pas les résultats préliminaires, Jovenel Moïse sera proclamé président élu, dès le premier tour de la présidentielle en Haïti.

Après Jovenel Moïse et Jude Célestin, arrivent en 3e, 4e et 5e positions, dans la présidentielle du 20 novembre 2016, respectivement : Jean-Charles Moïse de la plateforme Pitit Dessalines avec 118,142 votes, soit 11.04 % des suffrages ; Maryse Narcisse du parti politique Fanmi Lavalas avec 96,121 votes, soit 8.99 % des suffrages, et Jean Henry Céant de Renmen Ayiti avec 8,075 votes, soit 0.75 % des suffrages exprimés.

Les résultats préliminaires de la présidentielle du dimanche 20 novembre 2016, rendus publics dans la soirée de ce lundi 28 novembre 2016, ont été signés par six (6) conseillers électoraux sur neuf (9) : le président Léopold Berlanger (représentant de la presse), le vice-président Carlos Hercule (représentant de l’église catholique romaine), la secrétaire générale Marie Frantz Joachim (représentante du secteur des femmes), le trésorier Frinel Joseph (représentant de l’église protestante), le conseiller Lucien Bernard (représentant de l’Université), la conseillère Marie Hérolle Michel (représentante du secteur privé des affaires).

Les trois conseillers électoraux, qui n’ont pas paraphé le document (les résultats préliminaires de la présidentielle du 20 novembre 2016 en Haïti), sont Josette Dorcély (syndicats), Jean Simon Saint-Hubert (droits humains) et Kenson Polynice (paysan / vodou).

Aucune explication n’a été fournie sur l’absence des signatures de ces trois conseillers électoraux, au bas du document (les résultats préliminaires de la présidentielle du 20 novembre 2016 en Haïti).

« Ce ne sont pas des résultats définitifs, ce sont des résultats préliminaires. Les partis politiques et les candidats peuvent faire valoir leurs droits », rappelle Berlanger.

Aussi, le taux de participation dans les scrutins du 20 novembre 2016 est-il estimé à 21% de l’électorat.

Les résultats préliminaires des scrutins de la présidentielle, qui seront publiés ce lundi 28 novembre 2016 par le Cep, ne doivent point, en aucune façon, servir de prétextes à des troubles, voire d’actes de violence, avait mis en garde le président provisoire Jocelerme Privert.

Lors d’un point de presse, ce 28 novembre 2016, Privert a souligné combien la paix et la stabilité sont indispensables, pour la création de meilleures conditions de vie pour les Haïtiennes et Haïtiens.

Le premier ministre, Enex Jean-Charles, a, lui aussi, demandé aux autorités policières et judiciaires de prendre toutes les mesures nécessaires, pour assurer la sécurité des vies et des biens de tous, à l’issue de la session spéciale du Conseil supérieur de la police nationale (Cspn), tenue le même jour (lundi 28 novembre 2016).

Une situation tendue a régné, notamment, dans plusieurs quartiers populaires de la zone métropolitaine de Port-au-Prince, à quelques heures de la publication des résultats préliminaires de la présidentielle du 20 novembre 2016.

Des tirs sporadiques ont été entendus, tôt dans la matinée et dans la soirée du lundi 28 novembre 2016, dans plusieurs quartiers populaires de la zone métropolitaine de la capitale, Port-au-Prince.

En dépit d’une mise en garde des autorités étatiques, les partisans du parti politique Fanmi lavalas ont manifesté, ce 28 novembre 2016, pour dénoncer ce qu’ils appellent un « coup d’État électoral », sans attendre la publication des résultats préliminaires des élections (présidentielle et législatives partielles) du dimanche 20 novembre 2016 en Haïti.

AlterPresse