Continúan las protestas tras las elecciones y la ONU pide que se reconozcan los resultados


Haïti-Elections : L’Onu, l’Oea et le Canada invitent à accepter les résultats définitifs de la présidentielle

Plusieurs organisations de la communauté internationale continuent d’appeler les acteurs politiques à accepter les résultats définitifs, publiés le mardi 3 janvier 2017, par le Conseil électoral provisoire (Cep).

Selon ces résultats, Jovenel Moïse du Parti haïtien tèt kale (Phtk) est élu président d’Haïti, dès le premier tour du 20 novembre 2016, avec un pourcentage de 55,60% des voix.

Dans une déclaration à la presse, le mercredi 4 janvier 2017, les membres du Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations Unies (Onu) ont mis en avant l’urgente nécessité de ré-établir un gouvernement démocratiquement élu et de revenir à l’ordre constitutionnel.

Ils ont salué les autorités gouvernementales haïtiennes, particulièrement le Cep ainsi que la Police nationale d’Haïti (Pnh), et félicité le peuple haïtien pour cette étape, disent-ils, positive vers le plein rétablissement des institutions démocratiques haïtiennes.

Ils disent également prendre note de l’appropriation par les Haïtiennes et Haïtiens du processus électoral.

Pour sa part, la Mission d’observation électorale de l’Organisation des États américains (Moe/Oea) invite tous les protagonistes politiques à travailler ensemble pour relever les grands défis auxquels ils doivent faire face en tant que nation.

Dans un communiqué de presse, elle estime que la conclusion prononcée par le Bureau du contentieux électoral national (Bcen), après la vérification des 12% des procès-verbaux au Centre de tabulation des votes (Ctv), a permis de « dissiper tout questionnement sur les résultats par les voies légales ».

Après analyse, le tribunal électoral a déclaré n’avoir pas trouvé d’irrégularités qui pourraient avoir une incidence sur le processus électoral.

La Moe/Oea profite pour annoncer le déploiement d’un groupe d’experts et d’observateurs pour suivre le second tour des élections sénatoriales et celles des autorités locales, prévues pour le dimanche 29 janvier 2017.

« Il est donc essentiel que les acteurs politiques haïtiens acceptent les résultats définitifs de l’élection présidentielle, évitent toute incitation à la violence et unissent leurs efforts pour assurer la stabilité de leur nation et la prospérité de tous les haïtien », souligne le Canada, dans une déclaration, émise ce jeudi 5 janvier 2017.

Il se dit impatient de travailler en collaboration avec le nouveau président élu d’Haïti en vue de participer au « développement économique et social du pays ».

Les candidats des partis contestataires des résultats préliminaires de la présidentielle du 20 novembre 2016, qui ont rejeté l’élection de Jovenel Moise du Phtk comme président d’Haïti, appellent la population à la mobilisation en vue de renverser la situation.

Alterpresse


CARICOM congratulates Haiti’s President-elect

CARICOM Secretary-General Ambassador Irwin LaRocque has congratulated Haiti’s President-elect Jovenel Moise who was this week declared winner of the country’s 20 November 2016 presidential elections.

The 48 year old Moise, a banana exporter, won 55.6 percent of the votes in November’s first round of the elections. His major challengers, Jude Celestin, Jean-Charles Moise and Maryse Narcisse contested the count and after a verification process, the Haitian Provisional Electoral Council (CEP) declared Jovenel Moise the outright winner on Tuesday. He will replace interim-President Jocelerme Privert, who led the country after former President Michel Martelly left office without a successor in February last year.

The CARICOM Secretary-General, in a Statement issued Thursday said the Caribbean Community looks forward to the inauguration of the President-elect on 7 February 2017, which would signal the return to constitutional governance and the continuation of the strengthening of Haitian democracy.

Caricom