Más de dos millones de personas viven bajo inseguridad alimentaria, según la ONU

Más de dos millones de haitianos viven hoy bajo inseguridad alimentaria, según datos de la Oficina de Coordinación de Asuntos Humanitarios de las Naciones Unidas (OCHA).

Vedaste Kalima, jefe de la OCHA en Haití, se refirió al frágil contexto que vive el país, a propósito del Día Mundial de Asistencia Humanitaria.

‘Haití aún enfrenta una convergencia de importantes necesidades humanitarias y cuya respuesta coordinada y concertada sigue siendo esencial para salvar vidas’, aseguró el funcionario.

Según el jefe de la OCHA, en la región del Gran Sur un millón 400 mil personas necesitan asistencia humanitaria o de recuperación tras el huracán Matthew, que golpeó al territorio el pasado año.

Además, señaló que dos millones 350 mil personas padecen una grave inseguridad alimentaria en los 10 departamentos del país, y casi 40 mil personas desplazadas viven todavía en campamentos establecidos después del terremoto de 2010.

Prensa Latina


Haïti-social: plus de 2 millions Haïtiens en insécurité alimentaire selon l’OCHA

A l’occasion de la célébration de la Journée Mondiale de l’aide humanitaire, le Chef de Bureau, a.i des Nations unies pour les affaires humanitaires (OCHA), Vedaste Kalima, a attiré l’attention sur le contexte humanitaire fragile d’Haïti, précisant que le pays fait encore face à une pluralité de besoins humanitaires importants nécessaires pour sauver des vies humaines et maintenir la résilience des populations les plus vulnérables.

Selon le responsable de l’OCHA, dans la région du Grand Sud, frappée l’année dernière par l’ouragan Matthew, 1.4 million de personnes demeurent dans le grand besoin d’assistance humanitaire ou de relèvement.

De surcroit, 2.35 millions de personnes sont en insécurité alimentaire aiguë dans les dix départements du pays et 37,967 personnes déplacées internes continuent de vivre dans des camps, érigés après le tremblement de terre de 2010.

D’un autre côté, l’OCHA affirme avoir observé de très près la situation binationale sur la zone frontalière avec la République Dominicaine où les cas de déportation ou de retour volontaire des migrants haïtiens continuent.

Entre juin 2015 et juillet 2017, plus de 200 mille haïtiens qui vivaient en situation migratoire irrégulière sur le territoire dominicain, sont retournés volontairement ou ont été déportés en Haïti par la République Dominicaine.

HPN Haití