Haití: segunda manifestación contra el nuevo gobierno termina con incidentes

Haïti-Politique : Seconde manifestation anti Martelly-Paul émaillée de violents incidents

La Table de concertation de l’opposition démocratique a tenu sa deuxième mobilisation anti Martelly-Paul, émaillée de violents incidents, ce 22 janvier.

Il s’agit de la seconde manifestation de ce regroupement, depuis l’intronisation du premier ministre « de facto » Evans Paul, avec pour but de renverser Michel Martelly.

Un véhicule de la police a été incendiée et des bris de pare-brises ont été enregistrés.

Partie aux environs de midi devant l’Eglise St Jean Bosco à La Saline, la manifestation anti-Martelly-Paul a parcouru plusieurs quartiers populaires et rues du centre-ville, juste avant d’achever sa course dans les parages de la faculté d’ethnologie non loin du palais présidentiel, toujours en ruines.

Plusieurs dirigeants de la Table de concertation, dont Turneb Delpé et Louis Gérald Gilles ont pris part à ce défilé, tout comme des leaders d’organisations populaires comme André Fadot.

« La crise n’est pas seulement politique, mais morale. Le gouvernement n’a pas de sensibilité sociale, parce que le pétrole diminue sur le marché international alors qu’il est maintenu à l’échelle nationale, au détriment de la population », fustige Louis Gérald Gilles.

A Delmas 4, les manifestants ont évoqué les différents problèmes dont la population haïtienne souffre, notamment l’accès aux soins de santé de base.

Les manifestants ont aussi dénoncé une infiltration de leur mouvement, qui expliquerait les incidents enregistrés.

Le 20 janvier, des coups de feu ont été tirés contre le local de la Fusion des sociaux-démocrates, parti largement représenté au sein du gouvernement d’Evans Paul.

Le parti accuse les anti-Martelly qui étaient dans les rues à ce moment-là, alors que les organisateurs de la marche nient toute implication.

Le 23 janvier une nouvelle manifestation est programmée soit au lendemain de l’installation du Conseil électoral provisoire (Cep), attendue en fin d’après-midi de ce jeudi.

AlterPresse