Haití: sin definiciones, culmina otra reunión entre el presidente y parlamentarios de la oposición

Haïti – Politique : J-5, le Président Martelly cherche une solution…

Alors que des rumeurs les plus alarmistes circulent autour de ce qui se passera le 12 janvier et les jours suivants ; que le Président Martelly est soumis à une montée de la pression de l’opposition et de la Communauté Internationale; le Chef de l’État a invité ce mercredi midi à l’hôtel Kinam, les partis politiques de l’opposition radicale, pour poursuivre le dialogue entamé sur la conjoncture politique actuelle, des mesures d’apaisement et tenter de trouver un solution à la crise

Si plusieurs de ces partis de l’opposition ont indiqué, selon nos sources, qu’ils répondront présent à cette invitation, les responsables de ces formations restent ferme sur leur position et entendent faire savoir au Président Martelly, qu’ils n’acceptent pas la nomination d’Evans Paul, comme Premier Ministre.

Le « Mouvement Patriotique de l’Opposition Démocratique » (MOPOD), qui a durcie encore sa position ces derniers jours et qui n’a pas été invité à cette rencontre, confirme qu’il rejette de toute façon, toute idée de négociations avec le Président Martelly, dont il continue de réclamer la démission.

Ce mercredi, le Chef de l’État rencontrera également la nouvelle Commission sénatoriale formée mardi, composée de 5 sénateurs (Jean William Jeanty, John Joël Joseph, Francisco Delacruz, Edwin Zenny et Jocelerme Privert) représentant toutes les tendances, qui remettent en question l’accord tripartite pour discuter des différents points, qui font l’objet de contestations des sénateurs, des préalables demandés et tenter d’apaiser les tensions et trouver une solution acceptable pour tous…

À 5 jours de l’échéance fixée dans l’accord du 29 décembre 2914, même les observateurs les plus optimistes ont du mal à croire, que ce qui n’a pas pu se régler en 3 ans, puissent se régler en 5 jours…

Haití Libre