La ONU incita al gobierno a llamar a elecciones en el corto plazo

L’ONU presse les haïtiens à organiser des élections

Une délégation du Conseil de Sécurité de L’organisation des Nations Unies a bouclé hier une visite d’évaluation en Haïti. La délégation co présidée par les Etats Unis et le Chili était composée de représentants des 15 états membres du conseil de sécurité.

Les membres de la délégation ont encouragé les acteurs à trouver une entente devant faciliter la tenue des élections dans le meilleur délai.

Les diplomates onusiens ont eu des séances de travail avec le chef de l’état, Michel Martelly, le Premier Ministre Evans Paul, des hauts fonctionnaires du gouvernement, les responsables du système des Nations Unies, les représentants de la société civile, les représentants des pays contributeurs de troupes de la Minustah et les membres du Conseil Electoral Provisoire (CEP).

Tout en saluant l’entrée en fonction des membres du CEP, les émissaires onusiens disent avoir pris en compote les préoccupations de plusieurs secteurs de la société civile et des partis politiques faisant état de la vulnérabilité du processus électoral.

L’ambassadrice des Etats Unis à l’ONU, Samantha Power, exhorte les autorités et les acteurs politiques à élaborer un plan pour favoriser la tenue des élections dans le meilleur délai. Elle réitère la détermination de l’ONU à accompagner les autorités haïtiennes pour la réalisation d’élections honnêtes, crédibles et transparentes. Les membres du conseil de sécurité assurent qu’ils continueront à suivre le La situation haïtienne pour noter les avancées dans le cadre du processus électoral et des autres défis économiques.

Radio Metropole