Oposición adelanta que no dará quórum para ratificar a nuevo primer ministro

Le G6 rejette la deuxième convocation et pose ses conditions

Suite à la mise en échec lundi de la tenue de l’Assemblée Nationale en session extraordinaire, par l’infirmation du Quorum de la Chambre haute dû à l’absence des sénateurs du G6 lors de l’appel nominal http://www.haitilibre.com/article-12876-haiti-flash-j-7-le-g6-met-l-assemblee-nationale-en-echec.html et suite à la nouvelle convocation pour mercredi, les sénateurs de l’opposition ont envoyé une lettre au Président du Sénat, dont nous avons obtenu copie, où ils expliquent pourquoi ils ne seront pas présent une nouvelle fois mercredi et posent les conditions préalables à leur participation.

Lettre du G6 :
« Honorable Sénateur Dieuseul Simon Desras
Président de l’Assemblée Nationale
Monsieur le Président,

En formulant le vœu que 2015 soit pour nous autres Sénateurs un moment d’Unité et d’Engagement pour la cause nationale, nous vous prions de prendre connaissance de notre Position politique et d’en informer la Nation haïtienne.

En étendant nos vœux à chaque citoyen et aux autres parlementaires, nous profitons de cette opportunité pour vous expliquer notre impossibilité de participer à l’Assemblée Nationale de ce jour.

Monsieur le Président,

En aucun cas, nous n’allons pas, par notre présence, cautionner le choix unilatéral de Monsieur Evans Paul comme Premier Ministre. Car, la crise politique actuelle exige de sérieuses négociations avec les vrais acteurs politique nécessaire à l’organisation de bonnes élections au cours de cette année. Cela passe inévitablement par, entre autres, la mise en place d’un gouvernement constitué de personnalités crédible et la formation d’un Conseil Électoral en fonction de l’esprit de l’article 289 de la Constitution.

Assurés que vous comprendrez le bien fondé de notre position visant à éviter au pays une situation de chaos total, nous vous prions, Honorable Président, de bien vouloir informer le Président de la République qu’une fois trouvé, ce consensus permettra à nous autres Sénateurs de nous réunir en Assemblée Nationale pour :

A) voter la politique générale d’un Premier Ministre de consensus ;
B) voter les amendements à la loi électorale ;
C) ratifier les instruments internationaux conformément à la Constitution ;
D) ratifier le choix des Ambassadeurs ;
E) et assumer toutes autres responsabilités constitutionnelles ;

Recevez Monsieur le Président l’assurance de notre disponibilité au service de la Patrie Commune.

Fait à Port-au-Prince, le 05 janvier 2015.

Sénateur Jean-Baptiste Bien-Aimé
Sénateur Pierre Franky Exius
Sénateur Jean William Jeanty
Sénateur Jean Charles Moïse
Sénateur Wesner Polycarpe
Sénateur Joseph Joël John »

Haití Libre