Haití | Continúan las protestas por el asesinato de un estudiante universitario

669

Nouvelle journée de tension à Port-au-Prince

Plusieurs véhicules ont été incendiés une nouvelle fois ce mardi 6 octobre 2020, dans le cadre du mouvement de protestation contre l’assassinat de l’étudiant Gregory Saint Hilaire.

Des d’étudiants ont une fois de plus exprimé leur colère , lors d’une manifestation violente au champ de Mars. Les protestataires ont saisi les clés de plusieurs véhicules qu’ils ont utilisé pour bloquer plusieurs artères donnant accès au champ de Mars.

Ils appellent à une mobilisation de tous les secteurs pour protester contre l’assassinat de Gregory St Hilaire Ils exigent le respect de la vie des étudiants..

Ils entendent poursuivre leur mouvement jusqu’à satisfaction de leurs revendications. Des heurts, avec des unités de la Police, ont eu lieu non loin de la DGI provoquant l’arrêt des activités.

Métropole Haiti


Fricciones en la oposición complican panorama electoral de Haití

Por Aneli Ruiz Garcia

Mientras se agudiza hoy la crisis sociopolítica en Haití con la multiplicación de protestas y se avecina un complejo proceso electoral, en el seno de la oposición comienzan a surgir fricciones.

Este martes se conoció que varios representantes en el departamento Norte del Sector Democrático y Popular (SDP), abandonaron la organización conocida por la lucha frontal contra el jefe de Estado, Jovenel Moise.

En esa región se encuentra Cabo Haitiano, la capital colonial de Haití y la segunda urbe del país.

Según explicaron la renuncia es una señal de solidaridad con el exsenador Kély Clédor Bastien, cuya polémica ruptura con el SDP provocó declaraciones contradictorias entre sus dirigentes.

Presuntamente Bastien participó de una reunión ‘no autorizada’ con el gobernante Partido Haitiano Tek Kale (PHTK), su principal oponente político, y cuando esta salió a la luz recibió críticas de otras franjas opositoras.

El exparlamentario, por su parte, aseguró que el encuentro fue programado por los propios líderes del Sector Democrático y anunció su dimisión, aunque sostuvo que mantendrá su lucha contra el Gobierno.

Además de las fricciones en una de las más amplias plataformas de la oposición, la reciente formación de varios partidos políticos, poco antes del criticado plan electoral de Moïse, sugiere que algunas estructuras podrían presentarse a elecciones.

Solo en el último fin de semana surgieron al menos tres partidos, liderados por exlegisladores y parlamentarios en activo. Por su parte, otras organizaciones comenzaron nuevamente a mover los hilos de la política.

Hasta la fecha la mayoría mantiene el discurso de la inconstitucionalidad del Consejo Electoral Provisional, instalado por el mandatario a finales de septiembre, y aseguran que no participarán en unos sufragios porque los resultados se conocen de antemano.

El Gobierno, por su parte, ya destinó en la nueva Ley de Finanzas unos tres mil 100 millones de gourdes (poco más de 49 millones de dólares) a ‘actividades electorales’ y 500 millones de gourdes (casi ocho millones de dólares) de ‘apoyo a los partidos políticos’.

Mientras tanto, organismos internacionales como Naciones Unidas alertaron de un incremento de la violencia en los últimos meses, con bandas que desafían la autoridad del Estado y divisiones políticas que impiden avanzar hacia elecciones legislativas.

Prensa Latina


Biden visite Little Haïti

Le candidat démocrate à l’élection présidentielle américaine, M. Joe Biden, a eu hier lundi 5 octobre 2020, une brève rencontre avec les candidats aux postes électifs de la communauté haïtienne de Miami en Floride. Lors de cette réunion le candidat démocrate a adressé un message de 8 minutes à la communauté haïtienne.

Il a entre autres promis un renouvellement du TPS et de la loi sur l’assurance santé Obama care.

Plus de 60 000 haïtiens bénéficient du TPS que l’administration Trump envisage de suspendre.

Les journalistes ont rapporté une effervescence dans la communauté Little Haïti pendant la visite de M. Biden. Des animations de bandes de rara et des banderoles avaient été déployés pour saluer la venue du candidat démocrate.

Toutefois il n’y a pas eu un discours direct à la foule ni des échanges directs.

La crise politique n’a pas été évoquée par Joe Biden. La politique étrangère ne constitue pas l’un des thèmes prioritaire de la campagne électorale.

Le déplacement de M. Biden à eu lieu sous un imposant dispositif sécuritaire.

Metrópole Haiti 


Haïti – USAID : $100M d’aide pour Haïti depuis le début de l’année 2020

L’accord d’assistance supplémentaire de 24,4 millions de dollars, signé entre le Gouvernement Américain, via l’Agence Américaine pour le Développement International (USAID – Haïti) et le Gouvernement haïtien, via le Ministère de la Planification va permettre d’améliorer le développement en Haïti dans les secteurs de la santé, de l’éducation, de l’agriculture et de la gouvernance, entre autres.

L’Ambassadrice des États-Unis en Haïti, Michèle Sison, a déclaré « L’USAID/Haïti travaille à améliorer les résultats en matière de santé et d’éducation, à faire progresser la sécurité économique et alimentaire et à renforcer l’indépendance et la transparence des institutions gouvernementales haïtiennes. L’USAID a également fourni 13,2 millions de dollars pour soutenir les efforts de réponse au Covid-19 en Haïti, y compris la prévention des infections, la gestion des cas, l’amélioration de l’eau et de l’assainissement et plus encore par le biais d’organisations partenaires locales. »

Ce dernier accord porte l’aide totale de l’USAID à Haïti à plus de 1,8 milliard de dollars depuis 2011.

Ces fonds s’ajoutent aux 75,5 millions de dollars d’assistance au développement octroyés en avril et portent la contribution totale du Gouvernement Américain à Haïti à environ 100 millions de dollars pour 2020.

En outre, le Gouvernement Américain a fourni plus de 16 millions de dollars d’assistance pour aider Haïti à combattre le Covid-1, incluant l’appui de l’USAID, le Commandement Sud des États-Unis (SOUTHCOM), et les Centres pour le Contrôle et la Prévention des Maladies (CDC).

Haití Libre


VOLVER

Más notas sobre el tema