Se reactiva el abastecimiento de combustible luego de que la policía recuperara el control de terminal petrolera

539

Se reactiva el abastecimiento de combustible luego de que la policía recuperara el control de terminal petrolera

Guillermo Pérez, Santo Domingo, RD

El abastecimiento de combustible a las estaciones gasolineras haitianas empieza hoy lunes, conforme con un plan diseñado por el gobierno para bajar la presión generado por la escasez, esto poco después de que la policía recuperara el control de la mayor terminal petrolera del país, que estaba en manos de bandas armadas.

La terminal de Varreux, situada al suroeste de la capital, Puerto Príncipe, suministra la mayor parte de los productos petrolíferos que consume el país. La instalación cayó en manos del jefe de una banda, Jimmy Chérizier, apodado “Barbacoa”, el 12 de septiembre.

Para lograr la recuperación de las instalaciones, la policía se enfrentó con miembros de la alianza pandillera Familia G9 y Aliados, que tenía cerrado el paso desde mediados de septiembre, lo que provocó una paralización de los servicios.

“El gobierno tomará todas las medidas necesarias para restaurar la vida en todo el territorio nacional, facilitar la continuación de la escolarización de los niños y poner en marcha las obras de construcción que hemos anunciado”, establecen las autoridades en una declación.

“Barbecue” se atrincheró en Varriux poco después que el gobierno dispuso un aumento del precio de los combustibles. Desde allí exigió la renuncia de Ariel Henry, pero luego se mostró dispuesto a abandonar la terminal, bajo condición de la eliminación de las órdenes de captura de sus aliados, una amnistía general y un representante de su grupo en el gobierno.

Bajo presión de la comunidad internacional, que aplicó una línea de castigo mediante sanciones contra él y políticos haitianos acusados de colaborar con las pandillas y tener responsabilidad en la situación de inseguridad en el país, las demandas del líder pandillero aflojaron hasta poner fin a la ocupación. Estados Unidos y Canadá impusieron sanciones al presidente del Senado haitiano, Joseph Lambert, y al líder del partido Ayiti an Aksyon(AAA), Youri Latortue.

El subsecretario de Terrorismo e Inteligencia Financiera del Tesoro de los Estados Unidos, Brian E. Nelson, dijo que “Joseph Lambert y Youri Latortue abusaron de sus cargos oficiales para traficar drogas y colaboraron con redes criminales y de pandillas para socavar el estado de derecho en Haití”.

Crono

2018

Mientras, en su cuenta de Twitter , la ministra de Exteriores de Canadá, Mélanie Joly, escribió: “Imponemos sanciones a las élites políticas haitianas que brindan apoyo financiero y operativo a las bandas armadas. Canadá no se quedará de brazos cruzados mientras aterrorizan a la población con impunidad y precipitan una crisis humanitaria”.

Listín Diario


Déblocage du Terminal Varreux : le BINUH reconnaît le travail des unités spécialisées de la PNH

Par : Daniella Saint-Louis

À travers un tweet ce dimanche 6 novembre 2022, le Bureau Intégré des Nations Unies en Haïti (BINUH) dit reconnaître le travail des unités spécialisées de la Police Nationale d’Haïti qui ont pris part à l’opération menée le 3 novembre pour la reprise de contrôle du Terminal Varreux pris en otage par les gangs depuis le 12 septembre dernier.

« BINUH_UN reconnait le travail louable mené par les unités spécialisées de la PNH qui ont pris part à l’opération menée le 3 novembre pour la reprise de contrôle du Terminal Varreux qui était sous l’emprise des gangs armés depuis le 12 septembre », a tweeté le bureau de l’ONU en Haïti ce dimanche.

En outre, il dit « enjoindre le gouvernement et les autres parties prenantes à coordonner leurs efforts pour assurer la disponibilité du carburant dans le pays ».

Selon le BINUH, la priorité est de sauver des vies et de permettre un ralentissement et une amélioration des conditions de vie de la population.

Le 4 novembre dernier, la PNH a annoncé avoir mené une opération les 2 et 3 novembre 2022 afin de permettre la reprise des activités au Terminal Varreux. Selon la PNH, le Terminal Varreux n’est plus sous l’emprise des gangs, il a été débloqué.

Toutefois, le média américain CNN a révélé que « le déblocage fait suite à deux semaines de négociations avec le chef de gang haïtien Jimmy Cherizier (Barbecue) pour abandonner le contrôle du terminal de Varreux, selon le politicien haïtien Dr Harrison Ernest, qui a rencontré Cherizier et le Premier ministre haïtien Ariel Henry ».

« J’ai parlé à Barbeque et je leur ai dit de quitter le terminal parce que les enfants doivent retourner à l’école. Et nous avons exhorté le gouvernement à faire sa part pour s’assurer qu’il y a du carburant et que le carburant est nécessaire pour atteindre le client », a déclaré Ernest, un médecin et homme politique haïtien du parti Konstwi Lavi du pays, toujours selon le journal américain.

Konstwi Lavi a « joué le rôle de médiateur entre le gouvernement et le gang qui a bloqué le terminal gazier. Nous travaillons depuis deux semaines avec le gouvernement et les gangs pour débloquer le carburant », a ajouté l’ancien directeur général de la TNH.

Selon le média américain, le gouvernement haïtien de son coté a « nié avoir négocié avec le G9 pour rouvrir le Terminal Varreux, bien qu’un conseiller d’Henry ait déclaré à CNN que le premier ministre avait rencontré Ernest ».

Ce dimanche 6 novembre 2022, Jimmy Cherisier alias Barbecue dit avoir renoncé au blocage du Terminal Varreux. En conférence de presse ce dimanche, Barbecue demande aux chauffeurs de camion-citerne de venir faire le plein en vue d’alimenter les stations-service pour un retour des activités économiques.

« Je demande à tous les chauffeurs de camion-citernes et tous les concernés du secteur pétrolier de prendre les dispositions pour permettre la sortie du carburant vers les pompes à essence », a déclaré Barbecue lors de cette prise de parole.

Le terminal Varreux où sont stockés 70% des produits pétroliers du pays avait été bloqué le 12 septembre dernier. Dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux, ce jour-là, le puissant chef de gang Jimmy Cherisier alias « Barbecue », fusil M-4 en bandoulière, debout au milieu de barricades, de pneus enflammés, avait revendiqué le blocage du terminal. Le chef du G-9 avait fait savoir aux autorités:
« Pour accéder au terminal, d’abord il faudra tous nous tuer ».

Gazzeta Haití

Más notas sobre el tema