Haití | Detienen al presunto autor intelectual del magnicidio de Jovenel Moise 

1.499

Joseph Félix Badio, la persona que supuestamente planificó el asesinato en 2021 del presidente haitiano Jovenel Moise, fue detenido este jueves en Puerto Príncipe, informó a EFE la Policía.

Este exagente, previamente destituido de la Unidad Anticorrupción por graves faltas éticas, fue aprehendido en el interior de un supermercado en Pétion-ville, un suburbio de Puerto Príncipe, durante la tarde local.

El asesinato de Moise tuvo lugar en su residencia privada en Pétion-ville el 7 de julio de 2021, donde fue torturado y asesinado por un grupo de mercenarios, en su mayoría colombianos. En el ataque resultó herida la primera dama, Martine Moise.

Según la investigación, Felix Badío es uno de los principales sospechosos de haber planeado este magnicidio en julio de 2021, y era buscado activamente por la Policía Nacional de Haití, que había emitido una orden de detención en su contra.

Se sospecha que el grupo de atacantes contó con la complicidad de agentes de las unidades especializadas del Palacio Nacional encargadas de la seguridad del presidente a varios niveles.

Proceso


Arrestation de Joseph Félix Badio, Pierre Espérance s’en réjouit

L’un des principaux suspects dans l’assassinat de Jovenel Moïse Joseph Félix Badio a été arrêté par la DCPJ à Big Star Market à Pétion Ville cet après midi. Selon les images devenues virales sur les réseaux, Badio s’est totalement métamorphosé. Celui qui avait le crâne presque rasé a laissé pousser ses cheveux et est désormais barbu. Le directeur exécutif du RNDDH Pierre Espérance s’en réjouit et déclare que le concerné est un élement central dans le crime.

Joseph Felix Badio est un élément clé par rapport à sa proximité avec Martine Moïse, Jovenel Moïse et Ariel Henry avant l’assassinat, a fait savoir Pierre Espérance joint au téléphone. La tête de ce dernier était mise à prix par Badio dans un enregistrement audio. C’est lui qui a coordonné l’assassinat, affirme le défenseur des droits de l’homme qui avait toujours affirmé que Joseph Félix Badio était en Haïti « avec le soutien de l’actuel du premier ministre » et qu’il était « protégé par le chef de gang Vitélhomme Innocennt ».

« Il vivait à Vivy Mitchell, vaquait librement à ses occupations et rencontrait des gens », a déclaré Pierre Espérance qui croit que Joseph Félix Badio a beaucoup à dire sur l’assassinat de Jovenel Moïse et sur ses relations avec le gouvernement en place

Selon un rapport de la DCPJ relayé par le RNDDH, Joseph Félix Badio a eu des conversations téléphoniques avec Ariel Henry le jour de son assassianat. Selon Pierre Espérance, cela fait de du patron de la primature un suspect.

Más notas sobre el tema