Haití: Consejo de Seguridad de la ONU evaluará el retiro de las tropas de las MINUSTAH

Le Conseil de sécurité préoccupé par la Minustah

Le Conseil de sécurité des Nations Unies se prépare à évaluer le processus du retrait des troupes de la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation en Haïti (Minustah).

Le Représentant permanent de la Fédération de Russie auprès des Nations Unies, M. Vitaly Churkin, qui vient de prendre la présidence tournante du Conseil de sécurité, a annoncé hier que le dossier d’Haïti sera débattu lors d’une réunion le 16 septembre prochain.

Les 15 membres du Conseil de sécurité de l’ONU réaliseront en cette occasion une séance de travail avec les ambassadeurs des pays contributeurs de troupes de la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation en Haïti (Minustah).

La rencontre aura lieu alors que le retrait des casques bleus de la Minustah se poursuit dans les régions d’Haïti.

Le retrait des troupes onusiennes est réalisé en dépit des pressants appels des autorités gouvernementales haïtiennes. Le président Michel Martelly et l’ambassadeur d’Haïti à l’ONU, Denis Régis, avaient en maintes occasions, souhaité le maintien des troupes jusqu’à l’entrée en fonction d’un nouveau chef d’état en février 2016.

Les pays de l’Amérique latine notamment le Brésil, l’Uruguay, l’Argentine, le Chili et l’Equateur sont les principaux contributeurs de troupes de la Mission onusienne. Le Brésil assure le commandement militaire de la Minustah depuis le début de la Mission en 2004.

Lors d’une rencontre le 31 août dernier, les 15 membres du Conseil de sécurité avaient rendu hommage au défunt général brésilien José Luiz Jaborandy, Commandant de la force de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH).

Metropole Haití