Haití: el Gobierno discutirá con el Banco Mundial las prioridades de la gestión

Lundi, Sri Mulyani Indrawati, la Directrice Générale et Directrice des Opérations de la Banque Mondiale, accompagnée de Jorge Familiar, le nouveau Vice-président de la Banque mondiale pour l’Amérique latine et les Caraïbes, conduira une délégation en Haïti, pour une mission de trois jours.

Sri Mulyani Indrawati rencontrera des membres du Gouvernement pour discuter des priorités de l’action gouvernementale et du soutien continu de la Banque aux efforts déployés à long terme, par le pays pour réduire la pauvreté et créer des opportunités pour tous les haïtiens.

Indrawati visitera également plusieurs projets, y compris un programme financé par la Banque qui a permis à plus de 50,000 personnes déplacées, de retrouver un logement en leur offrant des subventions au loyer et en réaménageant les infrastructures des quartiers de retour. Elle se rendra dans le département du Sud pour y visiter un projet de subventions aux agriculteurs, qui leur permet de financer des services de labours, l’achat d’engrais et de pesticides et de bénéficier de formations. La visite se terminera avec un projet rural d’approvisionnement durable en eau.

Rappelons que le portefeuille actuel de la Banque Mondiale en Haïti s’élève à plus de 787millions de dollars, dont 278 millions de dollars décaissés et comprend 16 projets. Ces projets visent à financer des infrastructures et des services à court et à moyen terme, tout en contribuant à construire les bases de la croissance, renforcer les capacités de l’administration et consolider les institutions haïtiennes.

Quelques exemples d’actions du Groupe de la Banque mondiale en Haïti:

  • L’année dernière, la Banque a financé la scolarité de 200,000 écoliers, des repas quotidiens pour 80,000 élèves et des subventions pour 2,824 écoles ;
  • – Alloué des subventions au loyer à plus de 50,000 personnes pour les aider à quitter les camps et se réinstaller dans des logements plus sûrs ;
  • – Contribué à améliorer les conditions de vie de 300,000 personnes en réaménageant les quartiers (élargissement des routes, amélioration de l’éclairage public et consolidation des ravines) et a reconstruit ou rénové des logements pour 85 000 personnes ;
  • – Appuyé des formations sur le traitement et la prévention du choléra qui ont touché plus de 3 millions de personnes ;
  • – Financé les soins anténatals et postnatals pour près de 500,000 femmes enceintes et les services de santé destinés à 1,5 million d’enfants de moins de cinq ans ;
  • – Les projets de la Société Financière Internationale (IFC) ont procuré 10,000 emplois, dont 4,000 aux femmes ;
  • – La centrale électrique E-Power C a accru la capacité de production de l’électricité à Port-au-Prince de 35 %.

http://www.haitilibre.com/article-11532-haiti-economie-la-banque-mondiale-vient-discuter-des-priorites-du-gouvernement.html