Haití | Anuncian cronograma de nuevas movilizaciones para exigir la renuncia del presidente Moise

442

La oposición de Haití convoca nuevas movilizaciones contra Jovenel Moise

La oposición política al presidente de Haití, Jovenel Moïse, ha hecho un nuevo llamamiento a las movilizaciones desde este 10 de enero y hasta el 20 de enero con su punto álgido el 15 de enero, jornada para la que ha sido convocada una movilización nacional e internacional en Haití y en Estados Unidos contra la discriminación y por la democracia.

El 20 de enero tendrá lugar una manifestación por el respeto a la Constitución y la puesta en marcha de una transición política, han indicado las formaciones opositoras en un comunicado.

El 22 de enero habrá nuevas manifestaciones y para el 1 de febrero se ha convocado el inicio de la recta final de las protestas con un levantamiento general de la población con bloqueos, desobediencia civil y barricadas hasta que se ponga en marcha una transición.

Durante las dos últimas semanas Haití ha experimentado una nueva crisis de combustible que ha paralizado el transporte público en la región de Puerto Príncipe por la falta de carburante.

El Consejo Electoral Provisional anunció que el 25 de abril próximo tendrá lugar un referéndum para aprobar la nueva Constitución y el 19 de septiembre se celebrará la primera vuelta de elecciones presidenciales y legislativas.

La oposición insiste que el presidente Jovenel Moïse debe abandonar el poder el 7 de febrero próximo.

Listín Diario


Calendrier électoral versus calendrier de mobilisation anti-gouvernementale

La publication du calendrier électoral semble taper sur les nerfs de l’opposition politique chauffée à blanc. Pour les opposants farouches à Jovenel Moïse, il s’agit d’une provocation. Si le calendrier du Conseil électoral s’étend jusqu’au janvier 2022, celui de l’opposition politique s’arrête au 7 février prochain et il porte le nom de « Calendrier de mobilisation citoyenne pour le respect de la Constitution ».

Comme pour le CEP, le calendrier rendu public par des organisations politiques membres de la Direction de l’opposition politique démocratique est déjà en cours d’exécution. Le 5 janvier dernier, il y a eu, selon le calendrier envoyé à Le Nouvelliste, une rencontre des acteurs de la société civile et de la classe politique pour finaliser la proposition de sortie de crise.

Du 6 au 10 janvier 2021 est prévue la poursuite des consultations sur la proposition de sortie de crise qui sera présentée au grand public le 11 janvier. « Du 10 au 20 janvier, une série de mobilisations sera organisée à travers tous les départements du pays avec les différentes coordinations de l’opposition et le 15 janvier est réservée à la journée de mobilisation nationale et internationale en Haïti et aux États-Unis contre la discrimination et pour la démocratie », lit-on dans le calendrier.

Le 20 janvier, selon le calendrier de l’opposition, c’est la journée de mobilisation nationale pour le respect de la Constitution et la mise en place de la transition. « 22 janvier, début des manifestations spontanées et de la mobilisation sous toutes ses formes dans le pays. Le 1er février, la dernière ligne droite, soulèvement général de la population (blocage, désobéissance civile, manifestations spontanées, barricades – jusqu’à la mise en place de la transition. »

Dans son calendrier actuellement, le CEP procède au recrutement des membres des bureaux électoraux communaux (BEC) et des bureaux électoraux départementaux (BED).

Selon le calendrier du CEP qui n’a pas prêté serment devant la Cour de cassation comme l’exige la Constitution, le référendum constitutionnel est programmé pour le 25 avril 2021. « Nous allons ensuite élaborer le décret électoral afin d’organiser les élections législatives, présidentielle, municipales et locales. Ainsi, le premier tour des élections législatives et présidentielle aura lieu le 19 septembre 2021. Le deuxième tour des élections législatives et présidentielle aura lieu le 21 novembre 2021. Il y aura également les élections municipales et locales. Les résultats de ces élections seront publiés à partir du 17 décembre 2021 jusqu’au 22 janvier 2022 », a annoncé le directeur exécutif de l’institution électorale, Max Délices.

Le Nouvelliste


Nota relacionada

El Consejo Electoral anunció que el referendo constitucional será en abril y las presidenciales en septiembre


VOLVER

Más notas sobre el tema