Las autoridades brasileñas comienzan el proceso final de retirada de sus tropas en Haití

Le Brésil amorce son retrait définitif de la Minustah

Les autorités brésiliennes ont démarré le processus de retrait définitif de leur troupes en Haïti. Le retrait des casques bleus brésiliens de la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation en Haïti (Minustah) devrait être bouclé avant le 15 avril 2017.

A cette date prendra fin le mandat de 6 mois accordé à la mission onusienne par le Conseil de sécurité de l’Onu le13 octobre 2016. Le Conseil de sécurité avait maintenu l’effectif du personnel de la Minustah à 2 370 militaires et 2 601 policiers.

Le Brésil avec 979 casques bleus, est le plus grand pays contributeur de la Mission onusienne.avec 40% des effectifs.

Depuis 2004, le commandement militaire de la mission est assuré par un général brésilien. Actuellement c’est le Lieutenant-Général Ajax Porto Pinheiro qui commande la composante militaire de la Minustah.

La semaine écoulée la représentante du secrétaire général de l’Onu, Sandra Honoré, avait annoncé au président du grand corps l’arrivée prochaine d’une mission d’évaluation des activités de la Minustah. Cette mission d’évaluation stratégique, mise en place par le secrétaire général, doit définir la configuration prochaine de la mission onusienne.

Au cours des derniers mois les autorités haïtiennes avaient plaidé pour le maintien des troupes de l’Onu arguant de la nécessité de s’assurer du bon déroulement des élections.

Metropole Haití